Sélectionner une page

Si le budget informatique d’une entreprise revêt une importance stratégique, il est souvent difficile de l’argumenter de façon claire et solide à cause de la grande part « abstraite » qu’il peut représenter. Voici quelques conseils pour bien construire votre argumentaire de budget informatique.

Bannière - Argumenter son budget IT

La connaissance de l’infrastructure et des chantiers prioritaires

La première chose à faire pour argumenter votre budget informatique est d’être capable de fournir un état des lieux concis de votre parc informatique, mettant en valeur les indicateurs clés de performance à améliorer.

Parmi les notions clés à intégrer, nous pouvons citer :

  • L’obsolescence matérielle, système et logicielle, qui sont relativement simples à argumenter auprès des décisionnaires par l’angle de la sécurité. Il est également important de soulever leur action limitante dans la productivité du personnel.
  • La gestion proactive du risque, en mettant en place des moyens de sécurisation des équipements et des données, est également un point dont l’argumentation peut être frappante.

Pour ces deux points, la réalisation d’un audit technique d’infrastructure informatique est un excellent moyen pour soutenir votre argumentaire de budget informatique. En effet, parce qu’il est neutre, factuel et donne lieu à une restitution facilement compréhensible, il ajoutera un poids considérable à votre projet.

D’autres indicateurs présentent un atout majeur dans votre argumentaire :

  • La perception subjective du personnel, mesurée par une enquête de satisfaction annuelle
  • La connaissance de la dette technique d’infrastructure
  • L’évaluation du retour sur investissement et/ou du risque de non-investissement pour chacun des chantiers conséquents

La transparence et la traçabilité de vos actions passées pour justifier le futur

Le meilleur moyen de vous projeter dans l’avenir est de prolonger une trajectoire initiée dans le passé. C’est tout au long d’une année que vous construisez le budget de l’année suivante !

Adoptez une stratégie de communication efficace sur vos actions (évolution des KPI et l’atteinte des objectifs, ticketing, SLA) et votre expertise (guide de la maintenance, processus ITIL, méthodes) et vous serez entendus avec beaucoup plus d’attention.

Traçabilité

Préparez les arbitrages « interne vs externe »

Pour chaque évolution majeure de la gestion courante de la maintenance des systèmes informatiques ainsi que pour chaque projet neuf, la question de l’externalisation ou non de la démarche doit être systématiquement posée et pondérée pour bien argumenter votre budget informatique.

En anticipant sur ces questions, vous donnerez à votre direction une vision plus claire, justifierez plus facilement de la pertinence de vos préconisations et éviterez la déconvenue d’un arbitrage budgétaire défavorable (voire pire, d’un contournement).

Achat ou location : l’autre question éternelle à poser

Que ce soit au niveau matériel ou logiciel, il est désormais dans quasiment tous les cas possible d’opter pour l’achat ou la location. Bien que le choix soit parfois influencé par la culture d’entreprise, il ne doit jamais être considéré comme définitif.

Là encore, la mise en concurrence systématique des deux hypothèses pour chaque projet sera utile à l’argumentation de votre budget informatique, en particulier dans la compréhension de la balance entre le budget de fonctionnement (OPEX, pour OPerational EXpenditures, dépenses d’exploitation) et le budget investissement (CAPEX, pour CAPital EXpenditures).

Informez et sensibilisez l’entreprise et ses dirigeants

Aujourd’hui, tout le monde ou presque sait au moins vaguement ce qu’est le cloud ou l’open source. L’évolution rapide du numérique et le traitement fait par les médias font changer la perception par le grand public et ont une influence sur les décideurs comme sur la culture d’entreprise.

Argumenter son budget informatique, c’est aussi faire un travail de sensibilisation aussi factuel et neutre que possible sur tous les sujets pouvant constituer un pivot majeur dans l’évolution de vos systèmes informatiques.